FAR Index du Forum

FAR
Forum des Amis Radioamateurs

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un jeune petit nouveau !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAR Index du Forum -> Bienvenue ! -> Présentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
leon


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2017
Messages: 1
Localisation: Dans la garrigue montpelliéraine
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Mar - 18:33 (2017)    Sujet du message: Un jeune petit nouveau ! Répondre en citant

Bonjour tout le monde.

F1FM en 1962 puis rapidement F5JG (pour pouvoir faire du "déca").

Du trafic classique sur 3.5, 7, 14 et 21 Mégas depuis un appart à Montpellier où j'avais squatté le toit de l'immeuble pour installer doublets et autres zepplin aux grands hurlements du syndic, mais le "Droit à l'Antenne" venait d'être voté ! (Alors gueule toujours mon coco, tu m'intéresse !)

Premiers câblages d'un petit TX à lampes en 144. Si bien câblé, à la mode BF avec des longueurs de fil en angle droit, que la HF avait du mal à dépasser la sortie du quartz FT243 qui était censé piloter l'ensemble et me permettre de "tailler la bavette" avec mon copain F9YA. Mon parrain au REF, F8NA m'avait bien expliqué que plus c'était court, mieux ça marchait. Je ne pouvais que lui faire confiance, lui qui, totalement aveugle me montrait comment on faisait le vide dans une lampe radio, après avoir changé son filament brûlé, à l'aide d'une "Trompe" à eau branché sur le robinet de l'évier, à côté de la soupe au chou qui cuisait.
Qu'on le veuille ou non, ça, ça marque quand on a 22 ans.

Puis ce fut 3 hectares de garrigue achetés avec ce qu'on avait mis de côté sur le "Livret". à 50 centimes (de Franc) le mètre carré, bien sûr inconstructible, sans eau et sans électricité.
Mais avec possibilité de mettre autant de mâts, de pylônes, de longs-fils et de doublet qu'on voulait.
Un petit cabanon de jardin, autorisé.
Des batteries 12 v qu'on descendait au boulot pour les recharger dans la journée, et 5 enfants qui, en rentrant de l'école le soir, s'échappaient dans la garrigue pour aller essayer de piéger ... un loup (y en avait tant dans les histoires, qu'il devait bien y en avoir dans la campagne.

De la radio, des QSO, dès que quelques minutes s'annonçaient de libres, les soir, les samedi après-midi et les dimanches. On ne "redescendait" plus à la ville !
Le WAC, puis le DXCC 300 pays puis le WAC ONE DAY. La consécration.

L'électricité et la permission de construire arrivèrent quelques années plus tard, et une maison d'habitation digne de ce nom fut bâtie. Le petit abri de jardin devint un atelier de dépannage électronique pour l'industrie.
L'équipement permit alors, avec quelques copains radioamateurs du coin de réfléchir à savoir comment on pourrait construire nous mêmes, au fer-a-souder un de ces petits trucs qui commençaient à se faire place dans le monde amateur. Vous savez un coffret en métal, avec pas mal d'électronique sous forme de cartes enfichables comme tentait de le faire dans son garage un certain Steve Jobs en Amérique.
Six mois pour arriver à faire un "A" majuscule sur un écran de télé dont on attaquait direct l'entrée vidéo.

Et le 144 qui s'étant bien développé permettait, à deux heures du matin, de faire cheminer du Kansas-City 1200/2400 bauds vers la machine d'un copain à Nîmes et de lui vider intégralement le contenu de sa RAM à coup de 00, de FF, de AA et de 55 ...

Il y avait un domaine où, avec les premiers langages pour parler aux microprocesseurs naissants (un copain marseillais dont le père était parti faire de la bouillabaisse à Détroit, avait trouvé du boulot dans une petite boîte de Dallas (Motorola, des inconnus), où ils jetaient 90% des microprocesseurs fabriqués, parce qu'il manquait une ou deux instructions machine). Il nous envoyait ses "poubelles" (et on s'en contentait largement, même si les NOP ou les ADA étaient foireux), un domaine donc où les calculs à la main, ou même à la calculette à nixies étaient longs/ la météo.
On a donc fabriqué du logiciel pour ça, récupéré les datas du petit abri en bois construit quelques années plus tôt, et contenant thermomètres, hygromètres, j'en passe et plein d'autres.

Suivre le déplacement des orages était également mystérieux, mais on voyait mal les nuages quand il pleuvait. Alors, on a récupéré, à la ferraille, pour trois-francs six sous, le radar d'un remorqueur Sétois épuisé (le remorqueur et le radar aussi !) et on a mis cinq petits mois à coup de soirées, de samedi et de dimanche à tenter de refaire émettre son magnétron sur 10 gHz.
On y est si bien arrivé qu'on pouvait apercevoir des Cumulonimbus au dessus de Nîmes (50 km quand même) et que, quand le radar de l'Aéroport de Montpellier-Fréjorgues était en panne, on demandait par téléphone au bricoleur des garrigues si c'était bon pour l'arrivée du Caravelle en provenance de Paris qui avait détecté quelques orages au dessus de Palavas-les-Flots.

Les plus intéressés par les résultats, n'étaient pas obligatoirement les contrôleurs aériens (bien qu'ils touchassent une prime quand ils annonçaient de l'orage à un zinc !) mais les "météos" de la Météo-Nationale, hébergés par la Tour de contrôle de l'aéroport. A la première visite du radariste d'occasion, ce fut d'une part un Pastis monumental (ils ne conduisaient pas) et
surtout, d'autre part une mise à disposition totale de tous les ouvrages, manuels et autres tables concernant le traitement des données météorologiques. Une mine de savoir et d'informations qui me permit d'encore mieux "dépecer" mes données personnelles et de leur retourner mes résultats (pour de la garrigue à 15 km de la mer), issus de MON micro-ordinateur (le mot PC n'existait encore pas, Steve Jobs avait réussi à vendre ses premiers "Yaourts" comme il disait, des Apple, comme il les avait baptisés.

Le monde radioamateur voyait paraître dans Le Haut-Parleur des schémas pour monter son propre micro, à base de 6800 ou de Z80 avec Assembleur et Désassembleur Lichtenberger, le grand luxe !

De l'Électronique Industrielle, l'activité passa rapidement à de la Formation pour les Greta de l'Éducation nationale où une demande était très conséquente pour le personnel des entreprises, mis de but en blanc devant des Goupil, des Thomson ou des Apple, pour effectuer des travaux administratifs. Tout ce monde, plein de bonne volonté se retrouvait derrière un Chef de Service qui disait "Et alors c'est pas fini ce devis, ce rapport, cette compta. ON VOUS A QUAND MEME MIS UN "ORDINATEUR" A DISPOSITION ! Vous n'êtes que des tares, avec qui on ne fera jamais rien". Mes gentils petits élèves furent alors des Infirmières du SAMU, de 35 à 45 ans, des Pilotes de Chasse de la Base aéronavale de Nîmes-Garons, et bien d'autres.
On a démonté un GOUPIL, cartes par cartes, on a vu ce que fabriquait chacune d'entre elles, on l'a remonté et on s'est mis à écrire un petit programme en Basic, permettant de connaitre le niveau de vie d'une famille de 4 personnes, rien qu'en explorant sa poubelle. On a même pu supposer quel type de jeux avaient reçu les enfants à la Noël 1985.

________________________________

Ça, c'était le passé.
Mais l'ennui, c'est que je viens de faire un petit séjour aux Urgences Cardiologie de la Clinique du Millénaire, à Montpellier, qu'on m'y a installé avec succès un petit Sten, mais que désormais il est raisonnable de compter les jours qui me séparent du grand départ. Celui qui n'a pas de Billet de retour.


Ai-je bien présenté l'individu, l'impayable F5JG qui n'a eu que son Certificat d'Études ?

Amitiés à tous, 73 QRO.

Jean-Pierre (dit Léon, Antoine, etc ...)
_________________
Le parfait est tout juste acceptable !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 26 Mar - 18:33 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAR Index du Forum -> Bienvenue ! -> Présentation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com